Instagram Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez annickrenardcourtois sur Hellocoton
Annick Renard | Créez votre badge

Hérisson dans le jardin

Envie de donner un peu de vie dans le jardin, j’ai modelé avec beaucoup de plaisir cette terre chamotte blanche qui après cuisson prendra une joie couleur beige.

J’ai façonné une grosse boule de terre, appliqué les détails des piquots, des yeux, allongé et modelé le museau, posé les oreilles et creusé la bouche..

J’ai ensuite tranché ma bestiole en deux pour pouvoir la vider avant le séchage et la cuisson.

J’ai creusé les deux moitiés de mon hérisson à l’aide d’une mirette, de façon à ce que la paroi ne mesure plus que 2 à 3 cm d’épaisseur. Après avoir ainsi évidé les deux parties, j’ai griffé la tranche de chaque morceau, puis à l’aide d’un vieux pinceau, j’ai passé la barbotine* et posé les deux demi-hérissons l’un sur l’autre. J’appuie délicatement sur les deux moitiés de façon à laisser sortir un peu de barbotine au niveau de la jointure, ce qui indique qu’aucune bulle d’air ne s’est formée.

J’ai ensuite retravaillé l’extérieur de mon hérisson afin de masquer totalement la jointure des deux parties.

*La barbotine est un mélange très dilué d’eau et d’argile. Il faut bien entendu utiliser la barbotine faite avec la même terre utilisée lors de la sculpture.

 


Internet est  source d’inspiration, on peut en effet y trouver des idées que l’on arrange ensuite selon son idée ou son humeur. C’est le cas pour les deux poteries que je viens de terminer.

Elles sont en grès légèrement chamotté. A l’origine, la terre est de couleur marron et après la 2ème cuisson, elle ressort noire.

Chaque pièce a été cuite une première fois, puis j’ai appliqué grossièrement au pinceau de l’émail grès sur les parties désirées (cornes du bélier, crête et cou de la poule) et ensuite dernière cuisson.

La température du four pour cette terre atteint les 1300°.

Mes 2 animaux ont ensuite accueilli de petites plantes grasses et égaient la table du jardin

Le fait d’utiliser de la terre chamotte apporte de la structure à la terre de modelage et permet de travailler plus facilement les pièces qui ne s’affaissent pas pendant le modelage.

 Cela permet aussi de diminuer les risques de retrait au séchage et à la cuisson.

 


Rigo-Dino

Voici enfin Rigo-Dino terminé, et il sera bientôt la propriété de mon petit filleul Alexandre, j’espère que cela lui fera plaisir.

Rigo-Dino a été émaillé en transparent avant d’être cuit une seconde fois, et voici le résultat!


Mon filleul de 8 ans est un grand “spécialiste” des dinosaures, et depuis tout petit il nous dit qu’il sera  paléontologue quand il sera grand. J ai donc voulu lui faire un premier spécimen à étudier.. Son anniversaire est le 27 avril, et j’ai déjà confectionné un de ses cadeaux! Le petit dino que j’ai surnommé affectueusement Rigo-dino, est en grès mais sera cuit en faïence afin de garder sa jolie couleur marron. J ai simplement passé de l’engobe rouge sur sa langue, et du blanc sur ses crocs. Avant la seconde cuisson, il sera émaillé pour ressortir brillant.

Mon filleul de 8 ans est un grand “spécialiste” des dinosaures, et depuis tout petit il nous dit qu’il sera  paléontologue quand il sera grand. J ai donc voulu lui faire un premier spécimen à étudier.. Son anniversaire est le 27 avril, et j’ai déjà confectionné un de ses cadeaux! Le petit dino que j’ai surnommé affectueusement Rigo-dino, est en grès mais sera cuit en faïence afin de garder sa jolie couleur marron. J ai simplement passé de l’engobe rouge sur sa langue, et du blanc sur ses crocs. Avant la seconde cuisson, il sera émaillé pour ressortir brillant.


Ma petite ménagerie

J aime beaucoup confectionner ces petites bêtes un peu relookées selon mon humeur. Les imaginer dans notre monde humain m’amuse.

Je suis partie pour chacun d’eux d’une boule d’argile que j’évide afin de pouvoir passer à la cuisson sans risque d’explosion.

Puis je passe à la partie imagination pour leur donner leur style rigolo.

et voilà le résultat!

 
Toutes ces adorables bestioles commencent à prendre de la place sur la cheminée mais je les aime toujours trop pour les ranger dans un carton..

Le soleil a rendez vous avec la lune
Mais la lune n’est pas là et le soleil l’attend
Ici bas souvent chacun pour sa chacune
Chacun doit en faire autant
La lune est là, la lune est là
La lune est là mais le soleil ne la voit pas
Pour la trouver, il faut la nuit
Il faut la nuit mais le soleil ne le sait pas et toujours luit
Le soleil a rendez-vous avec la lune
Mais la lune n’est pas là et le soleil l’attend

Lire la suite: http://www.greatsong.net/PAROLES-CHARLES-TRENET,LE-SOLEIL-A-RENDEZ-VOUS-AVEC-LA-LUNE,104780708.html

 

Pour faire ces 2 pièces, je suis partie d’une plaque sur laquelle, j ai tracé et découpé les formes de lune et de soleil. Puis en modelant et en rajoutant de la terre, j’ai donné du relief aux visages, j ai ensuite mis en place le nez et la bouche sur chacun. Les objets sont destinés à être accrochés à l’extérieur. Ce grès est absolument résistant aux intempéries grâce à une température très élevée lors de la cuisson.

J’adore travailler cette terre qui bien qu’extrêmement granuleuse est très agréable et facile à modeler.

C’est un grès qui supporte des températures très élevées lors de la cuisson, de 1200 à 1300°. Le 2 ème passage au four lui donne une belle couleur noire.

Avant le second passage au four, j ai émaillé mes 2 pièces pour leur donner un aspect un peu plus brillant.


D’autres petits animaux ont rejoint ma ménagerie, les petits rats sont en grès enduits d’engobes et décorés pour leur donner un petit air ressemblant puis ont été émaillés en transparent.

La maman et bébé hérissons ont été conçus en grès. Les piquots de leurs dos ont été tracés un par un avec un cure-dents.. Chaque objet de la vie courante est recyclé et utilisé dans la poterie. Ils ont été ensuite simplement émaillés en marron.


Les outils pour travailler

Pour  commencer à travailler, il  faut déjà un plan de travail correct ,et des outils pour  aplatir, malaxer, découper, sculpter. Puis il faut des outils. Le premier outil pour travailler la terre reste nos mains. Donner forme à une création passe en effet par le ressenti que procure le toucher.

Nous pouvons ensuite utiliser plein d’objets de la vie courante. Fourchettes, couteaux à dents, clous, vis, pailles, stylos, peigne, brosse… Tout peut servi

On utilise aussi des objets professionnels tels les ébauchoirs et les mirettes. Les premiers forment les bosses sur les objets et les seconds pour creuser les trous et évider.

 


Vous constaterez que nous sommes très appliquées!

Vous constaterez que nous sommes très appliquées!


Envie de reprendre

Je m’aperçois qu’il y a plus d’un an que je n’ai pas posté sur ce blog…

Pourtant, je suis toujours accro à la poterie, mais je crois que je ne me suis pas donnée le temps de poster quelques photos et quelques lignes sur mon occupation du mardi soir.
Il va donc falloir que je songe sérieusement à reprendre le fil…

Cela ne saurait tarder!!!